Maastricht UMC+
Architecten aan de Maas

Aller à références et études de cas

 

Le sol en carrelage, une base des systèmes de circulation

« Dans un hall, le sol est une carte de visite. Il donne le ton et permet au visiteur d’un grand bâtiment de trouver son chemin, de s’orienter et de se sentir à l’aise. La nouvelle annexe du Centre médical universitaire de Maastricht (MUMC+) ne fait pas exception à cette règle. » Tels sont les propos tenus par l’architecte Luc Nooijen, employé de l’agence Architecten aan de Maas à Maastricht. « Lorsque je regarde à présent l’annexe, six mois après sa mise en service, je trouve que sa modernité et sa robustesse se marient parfaitement avec l’aspect légèrement clinique de l’ancien bâtiment. Malgré l’important cahier des charges, nous sommes parvenus à construire un bâtiment qui, tout en ayant conservé sa légèreté, dégage chaleur et détente pour répondre aux attentes de notre époque.»

 


 

Le carrelage de sol appliqué aux zones de séjour et aux circulations

Selon Luc Nooijen : « Il fallait selon nous que l’ancien et le nouveau bâtiment se fondent parfaitement l’un dans l’autre et que le hall vitré du nouveau bâtiment devienne un élément organique de l’espace public du reste de l’hôpital. La solution était d’attirer tous les regards vers le sol, en lui donnant le rôle de support de l’ensemble de l’espace public. Cet aspect était à nos yeux plus décisif que l’hygiène par exemple. Cela peut sembler un peu bizarre dans le cadre d’un hôpital, mais le carreau a été posé soit dans les zones de séjour que dans les circulations. Nous avons ainsi privilégié des aspects comme la connexion avec les autres espaces, la sécurité en raison des nombreux déplacements, l’entretien et l’atmosphère générale.

 

Verheylaan-10-UMC-Maastricht-03.jpg

 

Je dois avouer que le choix en faveur des carreaux Solids a été un coup de chance. Nous avions en effet déjà opté pour la série Terra Maastricht, qui a été posée dans l’entrée de l’hôpital, lorsque José Maase, designer chez Mosa, nous a contactés pour nous proposer de jeter un coup d’œil à une nouvelle série et de l’évaluer. » Et Madame José Maase d’ajouter : « Nous étions en pleine création d’un nouveau concept de carreau de sol, phase au cours de laquelle nous consultons volontiers des architectes pour leur présenter nos idées et évaluer leurs réactions. Luc s’est tout de suite montré très enthousiaste à propos des carreaux Solids et a vu les possibilités que ces carreaux offraient pour le MUMC+. » Luc Nooijen explique : « Je voulais un sol vivant, mais nuancé, qui pourrait éventuellement être appliqué par la suite au bâtiment existant. Les carreaux Solids, que nous avons choisis en gris clair, offraient cette possibilité. Nous avons ensuite soigneusement évalué la question avec le maître d’ouvrage. Mosa nous a facilité la tâche en nous proposant immédiatement non seulement de venir découvrir les carreaux dans son show-room, mais également de poser deux surfaces de 50 mètres carrés dans l’hôpital. Nous avons par ailleurs recueilli les réactions des utilisateurs et des spécialistes des services généraux, des services techniques, de l’immobilier, de l’hébergement et de l’entretien au sein de l’entreprise. Cela nous a permis d’examiner les caractéristiques du carreau au niveau de la qualité, de l’esthétique, de la couleur, des nuances et de la durabilité. »

 



« Je voulais un sol vivant, mais nuancé, qui pourrait éventuellement être appliqué par la suite au bâtiment existant. »

Verheylaan-10-UMC-Maastricht-01.jpg
Verheylaan-10-UMC-Maastricht-09.jpg
Verheylaan-10-UMC-Maastricht-08.jpg

 

« Même si les nuances des carreaux Solids de 60 x 60 centimètres pouvaient nous permettre de créer facilement une direction de déplacement dans le sol, nous nous sommes abstenus de le faire. Les carreaux ont été posés perpendiculairement les uns par rapport aux autres, ce qui confère naturellement au sol un aspect luxueux et intemporel, tout en donnant subtilement l’apparence d’un espace plus grand. » Tels sont les propos de Madame José Maase. « Les caractéristiques techniques des carreaux Solids sont comparables à celles de nos autres séries. Ces carreaux sont très résistants à l’usure et leur surface plane offre une bonne stabilité dimensionnelle, tout en étant facile d’entretien. Cette dernière caractéristique s’applique également aux joints, qui sont très étroits et à fleur. Nous sommes également ravis de l’effet de la pose aléatoire du sens des nuances. L’espace paraît plus neutre, car cette manière de poser les carreaux subordonne en effet le sol, malgré son aspect monumental, aux différentes fonctions auxquelles le bâtiment doit répondre. Cela démontre une nouvelle fois la valeur de l’interaction et de la collaboration entre Mosa et les architectes. »

 

Verheylaan-10-UMC-Maastricht-07.jpg
UMC-Maastricht-02.jpg

 

Un aspect high-tech, mais convivial

La tâche confiée à l’agence Architecten aan de Maas n’était pas des plus aisées, puisqu’il s’agissait de construire, à côté de l’hôpital inauguré en 1991 qui demeure emblématique, un nouveau bâtiment pour y abriter des fonctions similaires. Le tout sur un terrain à bâtir minuscule et en respectant un programme très ambitieux. Luc Nooijen affirme : « Nous avons exploité le terrain au maximum dans les limites des contraintes urbanistiques et des conditions esthétiques imposées par le maître d’ouvrage. Il fallait éviter que le nouveau bâtiment ne subisse l’ombre du fameux bâtiment existant. Nous voulions réaliser un ensemble cohérent, partageant le même langage visuel mais sans créer une copie, et qui dégage le même aspect ultramoderne, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Cela a donné lieu à une quête fascinante et à des solutions particulières, comme par exemple la façade sud, qui est entièrement recouverte de cellules photovoltaïques. Celle-ci alimente le MUMC+ en énergie et souligne le rôle social et la gestion de l’entreprise.



« Nous avons exploité le terrain au maximum dans les limites des contraintes urbanistiques et des conditions esthétiques imposées par le maître d’ouvrage. »

En faisant des choix, l’architecte doit tenir compte des souhaits du maître d’ouvrage. Ceci s’applique non seulement au design et aux matériaux, mais également à l’image globale que vous souhaitez véhiculer en tant que concepteur. Dès le départ, il était évident pour nous que l’ambiance de ce bâtiment devait être conviviale, rassurante et chaleureuse, ce qui est un point de vue partagé par le MUMC+. Le fait que la lumière du jour pénètre au cœur du bâtiment, comme c’est le cas pour la cour intérieure et le hall vitré de l’ancien bâtiment, était un aspect essentiel de notre vision. Cela a constitué un vrai défi. Nous avons dû utiliser minutieusement le nombre de mètres carrés à notre disposition et tenir compte de la diversité des fonctions, telles que les policliniques, les bureaux, le centre logistique et les salles d’opération. Afin de créer une atmosphère appropriée, nous avons utilisé des façades intérieures avec une légère impression en bois, et des matériaux perforés pour atténuer le bruit ; c’est la raison pour laquelle nous avons choisi la série Solids, qui comporte des carreaux à l’aspect chaleureux et mat. Il va sans dire que l’exiguïté de l’espace nous a donné du fil à retordre. Mais après un long processus d’ébauche, de rajouts et de suppressions, nous avons pu créer cette atmosphère à la fois détendue et moderne, tout en gardant cette filiation avec l’ancien bâtiment comme nous l’avions imaginé. Et j’en suis très fier. »

 

Détails du projet
Projet: UMC Maastricht
Architecte: Architecten aan de Maas
Lieu: Maastricht (Pays-Bas)
Surface: 5.000 m2
Achèvement: 2017
Série de carreaux Mosa: Solids
Plus d'information

Les conseils et le soutien que nous fournissons doivent répondre à des exigences élevées. Concrètement, cela signifie que nous essayons d’établir un dialogue. Ce qui vous intéresse nous intéresse aussi. Vous avez des questions concernant ce projet ou vous souhaitez discuter des possibilités en la matière?

Contacter Mosa