Aller à références et études de cas

 

Quand l'art fait des eclaboussures

C’est sous le Pont du Garigliano à Paris que le promeneur peut tomber depuis fin août sur une oeuvre d'art en céramique aux dimensions imposantes. Créée exclusivement avec des carreaux Mosa, cette création dévoilée par l'artiste Noemi Sjöberg et intitulée « Plongeon », a été réalisée dans le cadre d'un concours organisé par la Ville de Paris. « Plongeon » s'inspire fortement de l'histoire locale, lance un débat passionnant sur l'art, la perception et l'environnement urbain tout en célébrant la culture de la natation.


 

La naissance d'une idée

Lorsque Noemi Sjöberg, artiste suédoise, est tombée sur l’appel à projets Embellir Paris, qui invitait des artistes à soumettre des idées pour vingt sites différents dans la capitale française, elle n’a pas hésité et a postulé avec son projet. Choisissant le Pont du Garigliano comme site, elle remporte l’appel d’offre et dévoile, fin août 2019, une oeuvre d'art sur-mesure, spécifique à ce site.

 

plongeon-paris-14.jpg
plongeon-paris-07.jpg

 

Le grand plongeon

L'oeuvre, une impressionnante surface bidimensionnelle de 22,20 mètres de long sur 3,60 mètres de haut réalisée avec des carreaux en céramique de Mosa. Cette fresque représente l'interprétation par Sjöberg d'une photographie historique qui représente un nageur dans la Seine. Au cours de ses recherches autour du pont du Garigliano, Noemi Sjöberg a découvert qu’au début du XXe siècle que ce site avait été le lieu d'arrivée de la course historique appelée « La traversée de Paris à la nage ».

Sjöberg a cherché et a trouvé plusieurs images de l’événement à la Bibliothèque Nationale de France. Parmi elles, une photo d'un homme en train de plonger, prise par l'Agence Rol en 1922. « Quelle chose magnifique ce serait que de pouvoir faire revivre ce souvenir et ce patrimoine oubliés de ce quartier », se souvient avoir pensé l'artiste. Et c’est ainsi qu’avec le soutien d’Embellir Paris, de la Ville de Paris et de Mosa, « Plongeon » a vu le jour.

 




« Quelle chose magnifique ce serait que de pouvoir faire revivre ce souvenir et ce patrimoine oubliés de ce quartier. »

plongeon-paris-04.jpg
plongeon-paris-11.jpg






« Les carreaux Mosa Scenes font vibrer l'image et dans ce cas, le nageur est en action, c'est une image en mouvement. »

 

Une seule pièce, de nombreuses interprétations

Sjöberg a recadré et modifié l'arrière-plan de l'image originale, pixélisant le corps du nageur. Jouer avec les perspectives et la perception est un élément essentiel de l'ensemble de l'œuvre et des intérêts de l'artiste, et cette technique lui a donc permis d'expérimenter ici aussi. Vue de près, l’œuvre semble totalement abstraite, mais si on la regarde de loin, la figure d'une personne se dessine clairement.

L'œuvre invite à plusieurs interprétations. Bien qu'elle représente un homme sautant à l'eau, on pourrait se tromper en raison de son maillot de bain (un modèle une pièce, typique de l'époque pour les hommes) et penser qu'il s'agit d'une femme. « J'aime cette confusion parce que ce qui compte après tout, c'est qu'il s'agisse d'une personne, d'un être humain », explique Noemi Sjöberg.

 

Inspirée par l’eau

En raison de son thème, l'œuvre s'intègre de manière organique dans son site riverain, mais elle demeure également fidèle aux fascinations constantes de l'artiste. « L'eau est un élément récurrent dans mon art », explique-t-elle. « J'ai été attiré par la rivière voisine La Seine et sa relation avec son environnement. »

Ce n'est pas la première fois non plus que Sjöberg travaille avec des silhouettes de nageurs. Spécialisées dans les vidéos, installations et photographies, l'artiste a déjà développé une série de photographies d'adolescents (également pixélisées) plongeant dans l'eau depuis des ponts de différentes hauteurs à Essaouira (Maroc) et à Porto (Portugal). « Il y a quelque chose de tellement séduisant dans le mouvement de la personne qui saute ou plonge à l'eau », explique-t-elle. « Pour moi, cela représente un désir de liberté et d’audace. »

Le partenaire idéal

Les carreaux en céramique ont fourni le matériau parfait pour assembler cette oeuvre d'art complexe. « Je voulais utiliser un matériau résistant, non décoratif ou éphémère, quelque chose au look industriel », explique Sjöberg. « La photographie est pixélisée. Donc elle a l'air abstraite quand vous la regardez de près, mais elle devient de plus en plus nette au fur et à mesure que vous vous en éloignez. Il était logique et physiquement réalisable de remplacer chaque pixel par un carreau. »

Mosa est devenu le partenaire idéal, non seulement parce que la série Scenes présente une grande variété de tons de gris et offre des carreaux avec une individualité inhérente (dans chaque lot, il n'y a pas deux carreaux identiques), mais aussi parce qu'elle a un grain particulier qui rappelle une photographie ancienne. « Les carreaux Mosa Scenes font vibrer l'image et dans ce cas, le nageur est en action, c'est une image en mouvement », explique l'artiste. « Je voulais que la reproduction de l'image soit mate, tout comme les carreaux de la série Scenes. J’ai choisi Mosa également car c’est une entreprise manufacturière durable. »

 

plongeon-paris-01.jpg
plongeon-paris-12.jpg
plongeon-paris-01.jpg

 

Réalisation du projet

L'oeuvre a été méticuleusement réalisée dans l'atelier de l'artiste à Barcelone à l'aide de pas moins de 3552 carreaux – un mélange des carreaux Mosa Scenes (11 dégradés de gris), Mosa Global (1 blanc) et Mosa Softgrip (1 blanc) du spécialiste en céramique. L'artiste a ensuite réalisé une maquette du motif sur le sol du siège social de Mosa à Maastricht, avant que les carreaux ne soient transportés et que l’oeuvre ne soit créée directement sur le mur à Paris, sur une période de trois semaines.

« Plongeon » est visible sous le Pont du Garigliano et restera sur le site pendant au moins cinq ans.

Détails du projet
Projet: Plongeon
Architecte: Noemi Sjöberg
Lieu: Paris (France)
Achèvement: 2019
Série de carreaux Mosa: Scenes, Global Collection, Softgrip
Plus d'information

Les conseils et le soutien que nous fournissons doivent répondre à des exigences élevées. Concrètement, cela signifie que nous essayons d’établir un dialogue. Ce qui vous intéresse nous intéresse aussi. Vous avez des questions concernant ce projet ou vous souhaitez discuter des possibilités en la matière?

Contacter Mosa